Comment faire un site BAS CARBONE

1 Bien choisir l’hébergement:

Il constitue à lui seul, une partie de la solution. J’ai choisi INFOMANIAK car c’est un hébergeur et datacenter “climatiquement neutre”, certifié par l’organisation de protection du climat MyClimate. En effet, l’hébergeur est entièrement alimenté par des énergies renouvelables :
60% d’énergie d’origine hydraulique et 40% d’énergie d’origines renouvelables.
Avec un PUE, de 1,1 watt, INFOMANIAK fait partie des meilleurs (PUE pour Power Usage Effectiveness / pour 1 watt consommé, il faut en produire 1,1 ce qui indique qu’il y a peu de perte d’énergie là où la plupart des datacenters sont à 2,5 watts…).
Il possède également une liste de 20 engagements pris pour limiter son empreinte environnementale.

2 Supprimer le superflu:

Le site internet lui même par la légèreté et la simplicité du codage, va rendre votre site rapide. Les données inutiles seront supprimées. Les ressources du serveur seront donc exploitées d’une façon optimale.
Et nous ferons les choix les plus judicieux parmi les fonctions, les polices de caractères, les vidéos, les images. Cela n’enlèvera en rien, la fiabilité du site.
D’autres critères plus techniques, comme la gestion des caches, l’usage de JavaScript raisonnée aboutiront au résultat souhaité.

3 Soigner le référencement sur mesure:

Le soin apporté au contenu de votre site et l’association des bons mots clés est primordial. C’est ce qu’on appelle le référencement. Quand on saisit un mot ou une expression dans un moteur de recherche, un site est visible dans les premiers résultats en fonction d’un algorithme et des mots clés. Cela nécessite d’y consacrer du temps.
Mais c’est bien cela qui va générer un bon flux de visites sur un site avec une transformation en clients … D’autres techniques de référencement existent mais soigner le contenu est la base pour obtenir, un référencement sur mesure et atteindre les cibles.

4 S’inspirer de 115 bonnes pratiques :

Pour concevoir des sites écoresponsables, je me suis appuyé sur mes recherches grâce à internet et à tous les contributeurs qui ne sont pas avares pour partager le fruit de leurs recherches.
J’ai également appliqué le mieux possible, les recommandations du livre Ecoconception web : les 115 bonnes pratiques.

Référencement sur mesure

Les auteurs en quelques mots:
Frédéric Bordage, GreenIT.fr
Expert dans l’éco-conception logicielle pour réduire le coût et l’empreinte écologique des systèmes d’information. .
Jérémy Chatard, Breek.fr
Expert CMS, il contribue à l’optimisation des performances client / serveur et apporte son expertise technique à cet ouvrage.
Stéphane Bordage, Breek.fr
L’ergonomie, l’accessibilité et la performance perçue par l’utilisateur sont pour lui des critères fondamentaux de la conception et du pilotage d’un projet web.

5 Prouver que le site est éco-responsable:

Effectivement, fournir les preuves de ce que l’on dit, c’est mieux…
L’indicateur Website Carbon, informe les visiteurs de l’impact environnemental de votre site, comme ci-dessous.

Il affiche l’émission équivalent en gramme de CO2 pour chaque page ainsi que le positionnement parmi les pages testées, en matière de propreté.

Les indicateurs

Aller au contenu principal